BMW R80 RT (1987) Jerikan #9

JK9 BMW R80RT1 1987 Caferacer

4 mois de fabrication. Sortie en Avril 2014

L’histoire de cette moto commence le jour ou l’un de mes clients a souhaité se débarrasser de sa BMW R80RT-1 de 87.

A titre personnel, je ne suis pas adepte des monolevers  mais certaines occasions ne peuvent pas se rater et j’ai donc acheté cette machine sans vraiment savoir quoi faire.

Contrairement aux BM que j’ai déjà réalisés, il m’était impossible de concevoir sur un monolever une esthétique se rapprochant de ce que j’avais l’habitude de faire. J’ai donc profité de cette base pour essayer de faire quelque chose de diffèrent de tout ce que j’avais fait jusqu’à présent.

Le simple amortisseur m’a conduit naturellement à me diriger sur un Café Racer. Néanmoins n’étant pas mordu du « racer » j’ai voulu apporter à cette moto l’esprit « Café » en tentant de gommer un maximum le côté « racer » et faire quelque chose au look vintage.

J’ai donc opté pour des pièces « néo » en modifiant toute la boucle arrière de cadre et en faisant des renforts avec un guidon coupé en 2, en utilisant des leds pour le feu arrière flexible qui épouse la forme de la boucle et les clignos qui ont été pour l’arrière intégrés dans le carénage dans des cones à coté de la jonction selle / réservoir.

Des bons vieux bracelets pour coller à la tête de fourche que j’ai complètement redécouper dans le style cafra puisque à double optique cela n’existe pas ou alors pas avec ce que je voulais. Cette bulle a été un vrai parti pris dans le sens ou d’origine elle ne convenait absolument pas et j’ai voulu abandonner cette idée. Au prix du carénage et quitte à ne pas l’utiliser, mon ami Dov m’a conseillé de tenter une personnalisation et c’est grâce à lui que je l’ai fait. Tous les cafe racer sur base BM du net ont toutes garder le mono phare d’origine mis à part celle des Ateliers Maquerelle qui a contribuer à ma source d’inspiration.

Puis j’ai opté également pour du « retro » en choisissant une peinture simple crème et liserets gris, une selle léchée en cuir véritable rappelant le réservoir avec cette bande qui traverse toute la moto, des comodos alu de Honda CB, un polissage intégral de toutes les pièces alu de la machine dont certaines ont la patine du temps ce que j’apprécie beaucoup, en laissant volontairement les cales pied d’origine à défaut de commandes reculées et en customisant les fonds de compteurs avec mon logo et le numéro de la machine aux couleurs de la moto.

Je me suis également fixé pour challenge d’avoir le moins possible d’éléments noirs sur la machine pour qu’elle soit pure. Pour cela le cadre a été repeint, les câbles ont tous été recouverts de gaine en inox tressé, l’amortisseur haut de gamme a été poli puis le ressort a été peint, le compteur aussi tout comme la batterie et la boite à air d’origine (hideuse) que j’ai voulu embellir en la fondant dans la couleur du moteur pour que la machine garde ses performances d’origines. D’autres pièces comme les manchons d’admissions par exemple ont été recouvert de scotch alu et on a été jusqu’à peindre les antiparasites et les cerclages de robinets d’essence pour donner des petites notes de détails auxquelles j’attache importance…

Les silencieux chromés ont été polis pour donner un rendu inox mat, la marmite a été supprimée et les collecteurs rallongés puis recouverts d’une triple couche de bande thermique à la couleur crème comme la carrosserie pour garder un maximum de cohérence visuelle et un look plus massif.

Le petit garde boue suffisant découpé dans un garde boue de vieille goldwing afin d’avoir ce petit bombage sur le dessus et qui se loge parfaitement dans le rigidificateur de fourche et les mini retro réadapter sur le carénage pour garder en discrétion.

L’araignée de carénage a été faite sur mesure à partir de celle d’origine et penser pour qu’elle puisse être réglable, facile à démonter, discrète et efficace

La partie mécanique a également été retouchée (embrayage, joints, carbu etc…) parce que l’idée est quand même de rouler.

La béquille latérale a été volontairement supprimée car d’expérience le nuage de fumée au démarrage peut incommoder les gens j’ai donc opté pour une simple béquille centrale. La consommation d’huile s’en ressent d’ailleurs.

Le résultat est finalement ce que j’attendais avec une machine plutôt typée vintage avec ce qu’il faut de sport. Une qualité de finition et quelques petites innovations que j’aime apporter comme par exemple la gaine ou les boulons borgnes du carénage tout en restant dans la sobriété.

Finalement parti d’une bécane que j’ai achetée un peu par dépits, j’ai réussi à réaliser pour ma part la moto la plus abouties par rapport aux 8 autres

Un remerciement tout particulier à la société Preums (tourneur à Nice) pour le sablage, à Gilles de la société Enseigne Anton (société qui fabrique des enseignes) pour les fonds de compteurs, à Philippe Carzo et Marc Montigiani pour leur précieuse aide, à Dov pour ses idées et à Mark qui à pris le projet à la moitié et qui a fait du beau boulot

The story of this motorcycle started when one of my clients decided to sold his BMW R80 RT 1 from 1987.
Personally , i’m not a fan of mono levers ( 1 suspension )but certain situations cannot be missed so i bought the bike not really knowing what i was going to do with it.
Contrarily to the bM’s i have created in the past , it was impossible to go in the aesthetic direction that i was used to
I decided to take advantage of this situation to try and conceive something totally different from what i had been doing up until now.
The simple suspension naturally pushed me in the cafe racer direction.
Nevertheless, not being took fond of the « racer  » aspect i opted to advantage the « cafe  » part , trying to rub out as much of the racer pedigree whilst keeping what was necessary, giving the bike a more vintage look.
I opted for « Neo » parts modifying all of the rear end loop,using flexible led’s for the rear light that is shaped like the rear loop and the indicator lights that were integrated into cones on the body work at the junction between the fuel tank and the seat .
Good old ration bracelets to clamp onto the top of the front forks that i had to totally rebore and cut to the cafra style as they didn’t already exist or weren’t to my liking.
The front screen was a real headache as i originally didn’t like the idea and almost abandoned it entirely. It was my friend Dov who advised me to redesign it and give it a more personalised to obtain the first BMW with a caferacer style with 2 headlights. All cafe racers based on BM’s on the internet seem to have kept their mono light apart from the macquereel workshop design which contributed to my source of inspiration.
Then i opted for more « retro » choosing a simple cream colour, grey frame work, a seat matching the fuel tank that also supports a leather strip that runs throughout the whole bike, aluminium comodos from a honda CB, a full polishing of all aluminium parts of the machine, some of which bear the imprint of time that i really appreciate.
I voluntarily left the original foot rests instead of commands that would have been placed further back .
I customised the speed and rev counter with my logo and the motorcycles number in the same colour as the bike .
I also fixed myself a challenge to have as little black elements as possible to keep the look of the machine pure.
to this effect the frame was repainted , the cables were put in aluminium meches sleeves , the high end suspension was polished and the spring was painted.
The counter was painted so as the batterie and the awful looking air filter that i chose to keep to not hinder the performances of the bike whilst still integrating into the bike so as it would melt into the general aspect of the bike.
Other parts like the admission sleeves were covered in aluminium tape and we even painted the suppressors and the fuel taps to give small notes to the finishes, small touches that are really important to me .
The chromed exhausts were polished to give a mat finish. the manifold was extended and covered with three coats of creme thermal tape to give a more massif aspect and a nice visual coherence.
The small mud guard from an old gold wing sufficiently cut to size to fit perfectly between the forks and the small wing mirrors that were readapted
to stay discrete .
The main body work frame was made from the original one and redesigned so as to be adjustable, easy to dismantle, discrete and functional .
The mechanical part was also overhauled ( clutch , seals , carberation  ..etc ) because the idea after all is still to ride !
The lateral stand was replaced by a central one as the smoke from the ignition can disturb some people and the oil consumption is also greatly improved.
The result is what i was trying to achieve , a definitely vintage looking bike with what is necessary on the sport  side.
The quality of the finish with a few small innovations that I like to bring to mix like the aluminium meche sleeves or the raw bolts on the body work bring a true homogeneity to the ensemble’ whilst keeping a sense of sobriety to the whole.
Finally, after starting with a motorcycle that bought a little by chance, I managed to create a bike that in my eyes surpasses the 8 previous ones.
A special thanks to the company PNEUMS for the sandblasting, to Gilles from ENSEIGNE ANTON for the speed and rev counter personalisation, to Phillipe Carzo and Marc Montigiani fro their precious help, to Dov for his ideas and to Mark who came onto the project half way though and did excellent work .

 

Peinture :by ORTOLANI PEINTURE

Sellerie :by NMB DESIGN

Photos by: Pierre TURTAUT

pic20140422160616

 

Une vidéo faite par Racer TV sur le lien ci dessous:

www.youtube.com/watch?v=DYwHgdlq9cY

BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9

BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9 BMW R80 RT (1987) Jerikan #9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *